Atelier 4

Blue-Bot doit éviter les obstacles

Niveau scolaire
Éducation préscolaire
Durée prévue
60 minutes

Intentions
pédagogiques

  • Programmer la Blue-Bot à l’aide du lecteur tactile et des tuiles de programmation afin d’éviter les obstacles.
  • Programmer afin d’éviter l’obstacle.
  • Programmer la Blue-Bot de reculons.

Matériel

  • Au moins une abeille Blue-Bot pour deux enfants.
  • Tapis transparent de programmation avec les carreaux de 15 cm par 15 cm.
  • Lecteur tactile et les tuiles de programmation pour la Blue-Bot.
  • Gabarit des images 
    • Image verte « Départ », image bleue « Destination », image verte « Fleurs » image rouge « Tapette à mouches » (une copie pour deux élèves)
    • L’animateur apportera les cartes pour les animations de Code MTL.

1

Mise en situation

10 minutes

Objectif : Jouer une autre fois à Blue-Bot dit (variante du jeu « Jean dit... »). Ensuite, l'animateur pose la question suivante : Pourquoi les bestioles ont-elles peur de la tapette à mouches?
  • Discuter et jouer au jeu avec les enfants.
  • L’enseignant ou l’animateur est le maitre du jeu. Il donne des consignes aux enfants.
Consignes :
  • Si l’enseignant ou l’animateur ne dit pas « Blue-Bot dit », l’enfant ne doit pas bouger.
  • Cependant, si l’animateur ou l’enseignant dit « Blue-Bot dit Tapette à mouches », les enfants doivent se mettre en petite boule et ne pas faire de bruit afin de ne pas se faire voir.

2

Réalisation

5 minutes

Préparation

Objectif : Synchroniser le lecteur avec la Blue-Bot.
  • Les enfants se placent en équipe de deux.
  • L’animateur ou l’enseignant distribue un lecteur et une Blue-Bot pour chacune des équipes.
  • Chaque équipe se trouve une place de travail dans la classe.
  • Les enfants doivent synchroniser leur Blue-Bot avec leur lecteur.
  • L’enseignant et l’animateur circulent pour aider les enfants.
  • Lorsque les enfants ont réussi, ils reviennent au tapis de rassemblement.

20 minutes

Activité 1

Objectif : Programmer sa Blue-Bot afin d’éviter la tapette à mouches.
  • Pendant que l’animateur explique l’activité 1, l’enseignant distribue les tuiles de programmation à l’endroit de travail de chaque équipe.
  • À tour de rôle, les enfants placent les quatre images.
    • le pictogramme « Départ »;
    • le pictogramme « Destination »;
    • le pictogramme « Fleurs »;
    • le pictogramme « Tapette à mouches »
  • Les enfants réalisent les défis à l’aide du lecteur de programmation. La tapette à mouches doit être évitée dans le programme. La Blue-Bot ne doit pas passer sur la tapette à mouches.
Il est important de transmettre le programme à l’aide du lecteur et non pas à l’aide des flèches sur le dos de la Blue-Bot.

15 minutes

Activité 2

Objectif : Programmer sa Blue-Bot de reculons pour passer sur la fleur et éviter la tapette à mouches.
  • L’activité 2 est la même que l’activité 1. Cependant, les enfants doivent programmer à reculons.
  • Il est important de transmettre le programme à l’aide du lecteur et non à l’aide des flèches sur le dos de la Blue-Bot.
  • À la fin de l’activité et avant le retour, ramasser le matériel.

Gestion de classe

Il est possible de séparer le groupe en deux.
  • Un groupe explore le lecteur de programmation et l'autre groupe poursuit la programmation avec les petites flèches en carton.
  • Ensuite, on inverse, afin que tous les enfants explorent le lecteur de programmation.

 Avantages du lecteur

  • Le lecteur permet de suivre le programme (petite lumière qui s'allume).
  • Il lit le programme de gauche à droite (sens de la lecture)
  • Il permet de voir et corriger le programme où la problématique se situe.
  • Il permet de programmer la Blue-Bot d'une manière différente.

Pour aller plus loin

  • Augmenter le nombre de tapettes à mouches
  • Trouver le programme le plus court.
  • Trouver le programme le plus long ( mettre deux lecteurs attachés ensemble pour réaliser de plus long programme.)

3

Intégration

Les élèves échangent sur les découvertes réalisées, les difficultés rencontrées, les stratégies utilisées, les fiertés et le sentiment de réussite. Cette phase est importante pour faire un retour sur l’activité.

  • Pouvez-vous partager une chose que vous avez apprise?
  • Est-ce que vous avez rencontré des difficultés?
  • Quelles stratégies avez-vous utilisées pour régler ces problèmes?
  • Qu’est-ce qui a bien fonctionné dans votre travail d’équipe?
  • Comment pourriez-vous améliorer votre travail d’équipe?
  • Pourquoi êtes-vous fiers de votre réalisation?
  • Quelles sont vos réussites?
  • Quels sont les prochains défis que vous aimeriez réaliser?

Encouragez vos élèves à pratiquer !

À faire avant le prochain atelier

Si les élèves n’ont pas le temps de finaliser le projet, il est important de le terminer avant la séance suivante. Les prérequis sont importants pour poursuivre.

Projet
Code club

Vas-y ! >

Abonnez-vousà notre infolettre

Vous aimez cette
initiative?

Suivez-nous sur les médias sociaux!

Lutin Bavard